LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

mardi 28 juin 2011

1er Meeting de campagne

Pour ce premier meeting de campagne, l’esprit est à la fête ! Car notre rassemblement est une première victoire. Deux ans après sa création, le Front de Gauche est au rendez-vous, uni et élargi. Nous vous convions à partager un moment musical, écouter nos propositions et participer à des animations ludiques et instructives. Se rendre au meeting Place Stalingrad - 75019 Paris Le Bus : la ligne 26 station Jaurès Stalingrad. Les Métros : lignes 2, 5 et 7 stations Jaurès ou Stalingrad. Le Vélib : les stations à proximité Et surtout, essayez d’éviter la voiture… Les temps forts de la soirée. À partir de 18h30, la soirée commence en musique avec la Batucada Del Mundo, le groupe de rock La Belle Rouge et les chants militants de La Parisienne Libérée. Vous pourrez découvrir les stands du « village militant » :Gauche Unitaire, République et Socialisme, Parti de Gauche, Parti Communiste Français, FASE, Convergences et Alternative, le collectif l’Appel et la pioche, ainsi que l’association « Casse-toi pov’ con! ».Vous trouverez aussi :- une librairie en partenariat avec les Editions Bruno Leprince- des jeux : « 30 secondes chrono pour le Front de Gauche », « le Dégage tout », « la Roue des grosses fortunes » et « Questions pour une révolution »- et bien sûr la buvette où vous trouverez casse-croûte et boissons (sans alcool). »À 20h00 Meeting unitaire :

• Pierre Laurent, secrétaire national du Parti Communiste Français.
• Christian Picquet, porte-parole de la Gauche Unitaire.
• Martine Billard, co-présidente du Parti de Gauche.
• Lucien Jallamion, porte-parole de République et Socialisme.
• Danielle Obono, Convergences et Alternative
• Clémentine Autain, de la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique.
Et Jean-Luc Mélenchon, le candidat commun à la présidentielle de 2012

C'est arrivé demain!

Tandis que les grues commencent à encombrer le paysage de notre bonne ville, à la manière des derricks sur un champ de pétrole nouvellement exploité, nos boites aux lettres se remplissent d'encarts publicitaires imprimés sur du papier glacé avec un seul mot d'ordre inspiré par not' bon président: "devenez propriétaires"

Tous les arguments sont utilisés pour attirer le chaland.
Par exemple, une société de construction immobilière vous invite à "RESERVEZ VOTRE WEEK-END POUR DEVENIR PROPRIETAIRE"

Pourquoi pas, mais là où l'annonce va faire rigoler nos concitoyens, c'est lorsqu'elle nous indique les moyens de transport pourse rendre dans ce nouvel "eden" qu'est devenu Romainville.
"Pour venir nous voir c'est facile" dit-elle.
Comment?
Par le tramway T1 stations "Gustave Courbet et Libre Pensée".
Par le métro 11 station "Place Carnot".
Plan détaillé à l'appui s'il vous plait.
Les Romainvillois, qui attendent l'arrivée du métro, sans cesse promis depuis plus d'un siècle, et qui n'ont plus aucunne information sur le projet de tramway, seront heureux d'apprendre la bonne nouvelle.
Espérons que les "produits" qui vantent cette pub, (Cliquez ici), seront plus sérieux.


Astérix

vendredi 10 juin 2011

Assemblée Générale des communistes de Romainville le 09 juin.

Suite à la conférence nationale du PCF des 3, 4 et 5 juin derniers, Allison Kerlan présente à celle-ci en à fait un brillant compte rendu (il faut le noter, pour une première)

Un débat c’est alors engagé et il est ressorti dans les 18 interventions qu’un besoin d’ouverture et de continuité dans le front de gauche était indispensable pour poursuivre cette dynamique engagée nationalement mais aussi localement.

Le choix est maintenant dans les mains des communistes.

Modalité du vote :
Les adhérents à jour de leurs timbres (3 derniers mois) pourront voter à la section au 10, rue Gabriel Husson :


-Le 16 et 17 juin de 10h00 à 12h00 et de 16h00 à 18h00
-Le 18 juin de 10h00 à 12h00

lundi 6 juin 2011

la Conférence nationale, "Libres et solidaires, la France en commun"

Résolution adoptée par la Conférence nationale du PCF des 3, 4 et 5 juin 2011



(Cliquez sur l'image pour la version en PDF)




Résultat du vote sur la résolution
Votants 672
Exprimés 654
Pour : 63,61%
Contre 36,39%



Accord sur les législatives - Conférence nationale du PCF des 3, 4, 5 juin 2011


(Cliquez sur l'image pour la version en PDF)


Programme populaire et partagé - Ce que nous voulons : l'humain d'abord


(Cliquez sur l'image pour la version en PDF)

Morale capitale

On en voit de toutes les couleurs ! L’ancien ministre DSK poursuivi pour agression sexuelle, le ministre Georges Tron accusé d’harcèlement sexuel, Luc Ferry, ancien ministre, évoquant à la téloche une affaire de pédophilie que lui aurait confirmé un premier ministre et qui mettrait en cause un autre ancien ministre… Si ça continue comme ça, on va interdire les émissions politiques aux moins de dix-huit ans !
Il paraît qu’il faut se réjouir de tout ça. Nous aussi, du coup, on va balancer une affaire scabreuse : la paupérisation des classes laborieuses. A ce propos, je lis dans la presse que la consommation des ménages français a chuté en avril de 1,8 % (chiffres de l’INSEE), après une baisse de 1% en mars. L’info est accompagnée du commentaire suivant d’un analyste financier : « La consommation a mangé son pain blanc et devrait désormais passer au pain sec et il devrait en être de même de la croissance globale du produit intérieur brut ».
Première raison de s’affoler : selon ces Messieurs de la finance, « la consommation a mangé son pain blanc et devrait désormais passer au pain sec ». Il faudrait qu’ils viennent faire un tour sur terre, où ça fait belle lurette qu’on est au pain sec ! Vu la façon dont l’UMP-MEDEF traite les travailleurs, les étudiants et les chômeurs, vu comme on est fauchés, c’est déjà étonnant que la consommation puisse encore baisser !
Deuxième raison de s’affoler : si la conso coule « il devrait en être de même de la croissance ». Sur ça, on est bien d’accord : ça fait un bail qu’on dit qu’il faut augmenter le smic et revaloriser les salaires pour faire repartir la consommation, et donc la croissance. Mais l’UMP-MEDEF « gèle » le point d’indice dans la fonction publique et bloque les salaires pour soi-disant juguler l’inflation (ce dont on n’a rien à cirer, d’ailleurs, à moins d’être rentier), du coup la consommation ne repart pas, la croissance est en péril, le chômage enfle et les travailleurs s’appauvrissent.
Troisième raison de s’affoler : la ministre des Finances emblématiques de la désertification française, Christine Lagarde, risque d’être bombardée au FMI pour étouffer l’affaire de l’« arbitrage Tapie » (comme on l’a raconté ici il y a deux semaines : « Lagarde en vue du FMI »). Du coup, la Grèce, le Portugal, l’Irlande et les autres pays qui trinquent encore plus que nous vont être arrangés par le FMI comme l’UMP a arrangé la France, ce dont ils ont l’habitude, soit dit en passant.
La bonne nouvelle ? Après le printemps arabe, le soleil se lève en Espagne, et on entend souffler en France les premières rafales du sirocco…

Glop Lerouge Secrétaire de la Section humoristique et satirique du PCF

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO