LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

mardi 27 juillet 2010

Halte à la pompe à ordures (suite)



L'association HALTE A LA POMPE A ORDURES nous informe que 3 procédures sont enclenchées :

  • Recours pour excès de pouvoir contre la décision du Préfet d'appliquer rétroactivement la nouvelle nomenclature des installations classées.
  • Recours contre le permis de construire.
  • Référé suspensif des travaux.

Ces procédures ont été déposées au tribunal administratif de Montreuil les 22 et
23 juillet.
Le tribunal a d'ores et déjà envoyé une convocation pour le 19 août pour le référé.

Par ailleurs l'association nous informe aussi que les travaux de pose des tuyaux d'aspiration rue de la Liberté ont été stoppés, parce que la mairie n'a pas réglé les sommes dues à Eiffage (la société qui pose les dits tuyaux) faute de moyens budgétaires !!!

mardi 13 juillet 2010

Pierre Laurent : Sarkozy atteint d'un syndrome footballistique : « j'envoie la France dans le mur et je ne change rien ! »

« Je vais vous dire la vérité... en tous cas la mienne ». Voilà ce qui résume l’intervention du chef de l’Etat ce soir.

Dans son long monologue, le Président de la République s’obstine à ne rien dire de nouveau. Il n’a aucune proposition pour répondre à la crise et fait preuve d’un grand mépris à l’égard des français et des partenaires sociaux en déclarant que, quoi qu’il arrive, il ne changera rien à ses réformes. Il se contente de reprendre les vielles recettes du MEDEF qui font porter les difficultés du pays sur la retraite à 60 ans et les 35 heures.

De la même manière, alors que le besoin de services publics locaux est grandissant, son appel à ne pas remplacer un fonctionnaire sur 2 dans les collectivités locales est irresponsable et irréaliste.

Sur tous les sujets abordés ce soir, la parole présidentielle n’est plus crédible, c’est un véritable coup de force anti-démocratique. Refusant de prendre en compte les exigences populaires, le Président de la République n’agit que par autoritarisme.

En bref, le grand spécialiste du football Nicolas Sarkozy n’en n’est pas moins atteint d’un syndrome footballistique bien connu : « j’envoie la France dans le mur et je ne change rien ! »

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF

Paris, le 12 juillet 2010.

jeudi 1 juillet 2010

Les élu-e-s communistes et républicains se mobilisent pour le Fret

L’Association Nationale des Elus Communistes et Républicains sera aux cotés des associations et les syndicats pour exiger moins de camions et plus… de wagons !


Rassemblement - Mardi 6 juillet à L’Assemblée Nationale - 15h/18h

Face aux renoncements du gouvernement de se donner réellement les moyens d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre de 20%, d’ici 2020, dans le secteur des transports,
face aux conséquences dramatiques du nouveau plan FRET de la SNCF qui jetterait des centaines de milliers de nouveaux camions sur les routes,
l’ANECR a pris l’initiative le 7 mai 2010 de relayer auprès des élus et des populations le communiqué des associations environnementales et des syndicats pour que la copie du plan FRET SNCF soit revue d’urgence.

Le 2 juin, les représentants de 365 élus de toutes les sensibilités de la gauche et des écologistes tenaient une conférence de presse, et mettaient à disposition des élus et des citoyens sous forme de pétition nationale(1) un texte reprenant les exigences portées par les syndicats et les associations(2) qui réclament :

Le respect des objectifs de réduction de Gaz à Effet de Serre du secteur des transports, inscrits dans la loi Grenelle,

Un moratoire immédiat sur la partie « wagon isolé » du plan Fret SNCF/Gouvernement,

La transparence et un débat public objectif, notamment sur les conséquences en termes d’émissions de GES, la mise à disposition et l’approfondissement des études « carbone »,

La préservation des installations ferroviaires en situation de réutilisation, afin d’être capable de disposer d’alternative à la route en réponse aux changements de comportement demandés aux chargeurs,

L’examen d’organisations nouvelles de la production SNCF en proximité, spécialement adaptées et en coopération avec les opérateurs nouveaux pour, ensemble, donner de la pertinence économique aux convois.

Chaque jour qui passe cet appel se couvre de nouvelles signatures.

Le cap des 3 000 signataires est en passe d’être atteint. Face à des choix qui sacrifient les wagons pour faire la part belle aux camions l’incompréhension et la colère sont grandes tant chez les élus, que chez les citoyens.
Le secteur économique n’est pas en reste comme en témoigne l’appel de plusieurs fédérations des secteurs de l’industrie et des transports3 qui viennent d’appeler la SNCF à reporter ses projets d’abandon partiel de son activité dite de wagon isolé. « Le - multi-lots multi clients – n’est pas une réponse aux besoins des chargeurs » et « sa mise en place va entraîner un transfert massif de l’activité vers le transport routier ».

La raison doit l’emporter et un vrai débat public doit avoir lieu sur un sujet majeur qui concerne l’avenir de la société.

Les associations environnementales et les syndicats s’engagent dans une nouvelle phase de leur action commune. Ils ont pris l’initiative d’organiser le mardi 6 juillet après midi un rassemblement à Paris pour : moins de camions…plus de wagons… et moins de Gaz à effet de Serre…

L’ANECR qui est pleinement engagé dans ce combat sera présente. Elle appelle les élus progressistes à participer au rassemblement. Conjuguons les initiatives pour contraindre le gouvernement à revoir la copie du plan FRET.

Montreuil, le 30 juin 2010.

(1) http://toolbox.elunet.org/petition_fret/
(2) Les fédérations CGT et UNSA des cheminots, la FGTE-CFDT et l’IUT-CGT, la FNAUT, le Réseau Action Climat, France Nature environnement, Agir Pour l’Environnement, WWF, Les Amis de la Terre, le Comité de Liaison Energies Renouvelables…

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO